Soucis de mémoire ?

Les troubles des apprentissages (dyslexies, TDA,…) entraînent fréquemment des difficultés pour apprendre au rythme habituel de la classe, qu’on soit en primaire ou au collège. Ces difficultés peuvent venir de troubles spécifiques de la mémoire de travail ou des autres types de mémoire à plus long terme (nos différentes bibliothèques mentales).

Mais de nombreux élèves, quel que soit leur âge, peuvent également rencontrer des difficultés pour apprendre, sans avoir un trouble des apprentissages. Elles peuvent par exemple refléter un manque de connaissance de ses propres processus mentaux (« métacognition »). Connaître le fonctionnement de sa propre mémoire est important lorsque le volume des leçons à apprendre devient de plus en plus important, notamment avec l’entrée au collège.

Comment aider ?

Des prises en charge courtes, de quatre à cinq séances selon les situations, seront proposées au cabinet de neuropsychologie. Plusieurs objectifs seront poursuivis, avec en priorité, un travail axé sur la métacognition. Ce terme correspond à la connaissance que l’on peut avoir de notre fonctionnement mental. Plus on se connaît, meilleurs seront nos apprentissages. Les séances seront ensuite organisées pour trouver de nouvelles stratégies d’apprentissage, selon le profil de chacun. L’exploitation des cartes mentales sera un des sujets de la prise en charge.

Travail de groupe

Les sessions « Mémoire » seront organisées en groupe de trois enfants. L’approche de groupe présente plusieurs avantages. La coopération par rapport aux solutions problèmes permet de mieux marquer l’importance des « trucs » découverts en séance. Partager ses propres « trucs », mais aussi son ressenti par rapport à ses difficultés scolaires est un des piliers de ce travail autour de la mémoire.

Les groupes seront constitués selon les demandes, et comprendront des gammes d’âges homogènes (ex : CM1-CM2, 6ème-4ème,…).